une technique eprouvee et efficace..un résultat garanti

La microgreffe de cheveux est-elle risquée ?

La microgreffe de cheveux à paris est de nos jour une opération bien rodée qui ne laisse rien au hasard et ne comporte aucun risque pour le patient. L’implantation capillaire à Paris se pratique sans difficulté ni désagrément, en bénéficiant de toutes les innovations de la recherche scientifique pour un confort optimum du patient. Les implants capillaires à paris ne peuvent donner lieu ni à infection ni à rejet. Le principe de base est simple, prendre chez le même sujet ce qui existe à profusion pour le réimplanter géographiquement là où il se trouve un manque. Il ne peut donc y avoir rejet puisque l’implant est de la même origine biologique que le terrain qui va être traité. Les rejets observés en traitement le sont uniquement lorsque les implants n’ont pas la même origine que le sujet implanté. Avec cette technique nul n’est besoin de s’inquiéter des rejets éventuels, sujet et implants ne font qu’un. En prélevant un bulbe du torse ou de la zone pubienne pour le transplanter sur le crâne on ne fait en réalité qu’ensemencer avec des graines qui viennent du même champ, le corps humain. Et c’est là que cette méthode est parfaite et prend sa pleine mesure, la nature n’est pas forcée elle est aidée donc elle ne peut en aucun cas réagir comme à une agression. D’autre part les incisions pratiquées sont infimes, elles ne laisseront aucune cicatrice visible et l’intervention intervient avec toutes les précautions d’usage et en milieu stérile. Le docteur esthétique qui officie est un professionnel, il prend toutes les mesures nécessaires au bon déroulé de l’action. De la prise de sang aux éventuelles allergies en passant par les données personnelles qui peuvent contrecarrer ou influer, tout est validé avant toute intervention. De la même manière, c’est en parfaite collaboration avec son patient que le praticien délimite les zones à pourvoir et les zones d’extractions. Il est le médiateur entre le rêve de son patient et l’action raisonnée et réaliste. La microgreffe n’est pas une intervention anodine, elle nécessite le sérieux et  la compétence du praticien. Même si celui-ci à l’expérience du nombre d’interventions, celle du moment est toujours la première et la plus importante.

La seule volonté du praticien est bien faire, de rendre à son patient l’image de lui-même qui lui convient, en toute sécurité et dans le respect des règles de toute intervention chirurgicale.